macOS 10.14 Mojave et les actions Automator

La version 10.14 de macOS (Mojave) a apporté un petit changement dans la façon de gérer les actions de tierce partie dans Automator. Quels sont ces changements et quelles actions devez-vous prendre ?

Je vais essayer dans cet article de vous présenter rapidement ces petits changements.

Automator refuse les actions tierces

En effet, avant de pouvoir utiliser une action tierce, c’est à dire qui n’est pas fournie par Apple, il est nécessaire d’autoriser explicitement l’utilisation de ces actions.

Vous allez vous retrouver face à deux situations :

  1. Automator refuse d’insérer une action ;
  2. Un processus existant refuse d’afficher une action.

En cas de refus vous aurez souvent un message d’erreur indiquant que le code de l’action ne peut pas être chargé.

Si l’action est dans un processus que vous aviez défini dans une version précédente du système, vous ne verrez pas l’action dans le processus. Elle sera remplacée temporairement par une boite qui indique pourquoi l’action est inactive :

si les actions tierces ne sont pas autorisées, elles sont remplacées dans processus existants par un message informatif.

La toute première fois, Automator vous demandera d’autoriser les actions tierces, mais si vous refusez cette alerte ne devrait plus se présenter.

Pas d’inquiétude, si vous n’avez pas autorisé les actions lors de cette première demande, il est possible d’activer les actions ultérieurement.

Dans Automator, allez dans le menu « Automator » et sélectionnez « Actions Automator de tierce partie ». Le dialogue vous détaille pourquoi Apple vous demande cette autorisation et ce que peuvent potentiellement faire les actions.

Alerte indiquant que les actions tierces doivent être autorisées.

Pensez bien à cocher l’option qui vous permet d’activer ces actions, un choix à confirmer avec le bouton « OK ».

Certains processus doivent être autorisés

Un second niveau de sécurité est venu s’incruster sur macOS. Il s’agit des autorisations d’accès.

Ces autorisations s’appliquent aux processus qui sont construits comme des applications (extension « .app ») comme les services ou les commandes dictées.

Si, par exemple, vous installez un processus de type « commande dictée », vous allez souvent voir que le système ne l’exécute pas lorsque vous prononcez la phrase de déclenchement et que vous voyez qu’elle a pourtant été bien reconnue.

Vous allez alors voir une alerte comme celle qui suit :

Alerte indiquant quel processus cherche à utiliser un accès particulier. Le bouton 'ouvrir préférences système' permet de basculer dans les réglages.

Cette alerte vous détaille quel processus demande une autorisation et pour quel usage.

Vous pouvez alors cliquer sur le bouton « ouvrir Préférences Système » pour autorisez aller le processus.

Les Préférences Système de sécurité et confidentialité

Cette autorisation est spécifiée dans les « Préférence Système », dans le panneau « sécurité et confidentialité ».

Choisissez la catégorie dans la liste de gauche : ici l’accès aux fonctions d’accessibilité.

Vous pouvez évidemment retirer l’autorisation à un processus à tout moment.


Voilà pour une mise cette courte mise au point sur Mojave et Automator.

Les contraintes de sécurité impactent autant les actions que vos processus.

Si vous constatez qu’un processus ne semble pas s’exécuter sans avoir de détails particuliers, c’est peut-être qu’il lui manque des autorisations.